Les organisations syndicales des Hautes-Alpes CGT, FSU et Solidaires refusent catégoriquement la mise en place d’une réforme sur la base du rapport DELEVOYE.
Le président Macron veut nous faire croire qu’il engage une «réforme» des retraites dans le but d’installer un régime égalitaire par point.
Cette réforme aboutirait de fait à la destruction des 42 régimes de base et complémentaires existants qui prennent en compte toutes les spécificités professionnelles et réparent les inégalités ou les contraintes particulières des
différents métiers.
Cette réforme soit disant égalitaire creusera encore plus les inégalités et instaurera le calcul sur la base d’un point  dont la valeur sera variable en fonction de la conjoncture économique.
TRACT INTERSYNDICAL 24 09 2017 v2 (1)