AGENDA, MOBILISATIONS ET ACTUALITES

09/03 contre la loi travail & 10/03 pour revalorisation pensions et retraites
vendredi 4 mars 2016
par  webmestre fsu05
popularité : 60%

D’un point de vue organisationnel pour construire les mobilisations :

Face au contexte social et politique que nous connaissons et face aux projets gouvernementaux néfastes pour les salariés, les retraités, les jeunes, l’emploi, les salaires,. le printemps social s’annonce riche en événements et en mobilisations. Il nous semble donc nécessaire d’en faire le point et de vous dire là où nous en sommes au jour d’aujourd’hui. Vous trouverez donc ci-dessous de manière chronologique ce qui est dans le paysage sur le front du mouvement syndical.

8 mars 2016 : journée internationale des droits des femmes. Le thème choisi par les Nations Unies pour célébrer la Journée internationale de la femme 2016 appelle les gouvernements à « franchir le pas pour l’égalité des sexes ». Un communiqué intersyndical pour l’égalité « L’égalité inscrite dans la Constitution française doit être une réalité pour toutes les femmes et les hommes » est actuellement en préparation. L’Internationale de l’Education (dont nous ne faisons malheureusement plus partie) a décidé de faire de la Journée internationale de la femme 2016 un moment pour mettre en avant le militantisme syndical des femmes.

9 mars 2016 : À l’appel des organisations de jeunesse que la CGT semble avoir rejoint et que la FSU soutient, des rassemblements et manifestations sont prévus pour dire non à la Loi El Khomri. Il semblerait que cet appel soit maintenu même si le gouvernement a annoncé le report de quinze jours de la présentation de cette loi.
RASSEMBLEMENT A GAP DEVANT LA PREFECTURE A 13H00

10 mars 2016 : Neuf organisations de retraités appellent l’ensemble des retraités à faire du 10 mars une journée d’action forte pour exiger la revalorisation de leur pouvoir d’achat. : UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIR-CFE-CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble & solidaires-UNRPA.
RASSEMBLEMENT A GAP DEVANT LA PREFECTURE A 11H00

12 mars 2016 : Alors que le Sénat s’apprête à examiner le projet de réforme constitutionnelle concernant l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, plus de 150 organisations, rassemblées dans les collectifs « Nous ne céderons pas ! » et « Stop état d’urgence », appellent à une journée nationale de mobilisation (manifestations, rassemblements, réunions.)

19 mars 2016 : L’intersyndicale collège se réunira mercredi 2 mars 2016 à 17h et rien n’est donc définitivement calé. Pour autant et afin d’éventuellement pouvoir anticiper, des manifestations locales agrégeant enseignants, parents, associations,. sont envisagés et le SNES porte ce mandat.

22 mars 2016 : Mobilisation des fédérations de fonctionnaires avec grève et manifestations pour la revalorisation salariale. Le rendez-vous salarial aura lieu le 17 mars mais, après les annonces de Lebranchu parlant de dégel symbolique du point d’indice, Annick Girardin affirme dorénavant qu’aucun arbitrage n’est rendu et qu’on ne sait toujours rien. Nous avons ici une responsabilité particulière. Il nous faut impérativement réussir cette mobilisation pour peser sur ces arbitrages. Si nous ne sommes pas massivement dans la rue, le gouvernement aura beau jeu de se reposer sur une faible expression pour justifier un faible engagement sur les salaires. Notre travail pour réussir ce pari (nombreux dans les rues) doit commencer dès maintenant !

31 mars 2016 : face à la mobilisation et à la contestation : plus de 820 000 signature de la pétition « non à la loi El Khomri », le communiqué de presse intersyndical avec l’ensemble des organisations syndicales réunies (une première depuis longtemps), la tribune de Martine Aubry et la décision de ses proches de quitter la direction du PS,. le gouvernement a décidé de repousser la présentation de ce texte de quinze jours et de recevoir l’ensemble des organisations pour « discuter » du projet. Deux réunions sont organisées ce jeudi dans le cadre interpro. Une réunion élargie à l’ensemble des organisations syndicale le matin pour étudier le texte et les différents articles, voir ce qu’il y a de commun et de différent dans les appréciations que portent les uns et les autres et une au périmètre plus restreint l’après-midi (sans la CFDT et peut-être sans l’UNSA) pour envisager les actions. C’est à cette occasion que seront examinées les actions et la date du 31 mars proposée par la CGT.

Bon courage à toutes et tous,

Les dates de mobilisation du 9 mars et du 31 mars sont déjà connues car la médiatisation sur le sujet et sur les perspectives d’action est forte. Nous allons finaliser un document FSU dans la semaine. Nous aurons aussi l’occasion de communiquer sur le sujet lors de la rencontre avec le Premier ministre la semaine prochaine. Et la réunion de jeudi prochain permettra d’avoir un appel commun au 31 mars. La CGT organise une semaine d’action dans les entreprises la semaine du 7 afin de mener les débats nécessaires et préparer la mobilisation. Il va de soi que le choix de cette semaine permet de laisser se dérouler l’action Fonction publique sur les salaires.

Car en ce qui concerne la Fonction publique, la date du 22 n’est pas encore installée dans le paysage et surtout auprès de nos collègues. Nous avons dans le communiqué commun écrit que nous confirmerons la grève du 22 mars après la réunion du 17 car bien sûr d’un point de vue formel, la connaissance des propositions.

Mais d’une part, nous ne pouvons pas attendre le rendez-vous salarial du 17 car cela est trop tardif pour mobiliser même si bien sûr il constituera une piqure de rappel d’autant qu’une conférence de presse commune est prévue cette semaine la. D’autre part, malheureusement, nous n’espérons pas que le gouvernement fasse des propositions à la hauteur de nos attentes : nous ne savons rien pour l’instant de ses intentions ; nous n’avons pas encore la confirmation du dégel ; nous n’avons pas de propositions en ce qui concerne la valeur du point. Nous savons que l’enjeu est d’importance : après 5 années de gel, nous devons imposer au gouvernement un rapport de force sur le sujet salarial.

Il nous faut donc dès maintenant préparer cette journée de grève du 22.

Nous préparons un nouveau tract FSU pour mercredi. Nous allons continuer à utiliser toutes les possibilités pour faire connaître cette date d’action et construire une grève massive : presse, site, réseaux sociaux...


Documents joints

Tract rassemblement 9 mars contre la loi (...)
Tract rassemblement 10 mars revalorisation (...)

Contact

FSU 05

Bourse du Travail
Place Grenette
05000 - GAP


Tél : 04 92 51 26 59 / 06 85 05 03 10 (du lundi au vendredi)
Mél : fsu05@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois